Meurtres rituels juifs

Condamné à de la prison ferme pour avoir publié un article sur les meurtres rituels juifs dans sa revue « The Fascist », Arnold Leese, rapporte ici toutes les preuves selon lesquelles les meurtres rituels juifs sont enregistrés comme un fait établi en Grande-Bretagne et ailleurs. Le juge avait interdit à Leese d’utiliser la vérité comme ligne de défense. Peu importait qui d’autre avait accusé les juifs de meurtre rituel ; à quelle fréquence ; quels faits historiques l’avaient prouvé ; ou encore, combien de sentences il y avait eu sous l’autorité juridique proprement dite. Cette vérité était bien la dernière chose que la main cachée judéo-maçonnique voulait ! « Je ne me fais aucune inquiètude quant aux conclusions auxquelles mes lecteurs parviendront sur cette question. » A.L. 312 pages. Édition révisée et augmentée.

Meurtres rituels juifs

20,00 €Prix
  • "Ce livre fourmille de cas bien authentifiés de meurtres rituels juifs. Il est effarant de constater la capacité des juifs à nier l'évidence, et comme toujours, la vérité qui semble leur faire peur, est bafouée, le cas de Damas le prouve amplement. Elle ne doit surtout pas faire surface ou déranger le voile factice de la bien-pensance ! L'arrogance des juifs leur permet d'affirmer que leurs textes fondamentaux interdisent la consommation de sang. C'est berner les goyim, car l'autre versant du judaïsme, cabalistique et ésotérique, ne rechigne guère devant l'utilisation du sang, dont les significations symboliques ou pratiques sont nombreuses. N'a-t-il pas utilisé la magie pour la création d'un être fantastique, le Golem ? Pour le judaïsme, le meurtre rituel est une invention qui a pour but de le salir. Pourtant, il est impossible de contester l'honnêteté et la probité intellectuelle de l'auteur, Arnold Leese, car lorsque les documents historiques sont insuffisants, la preuve est écartée." 

    PP.