La véritable histoire des relations entre les Goyim et les juifs

Comment cela est-il arrivé ? Comment les peuples de la terre, épris de liberté, sont-ils devenus les esclaves des juifs ? En bref, les non-juifs ne se serrent pas les coudes ; beaucoup parmi eux, sincères et malavisés, croient au blasphème selon lequel le Christ était un juif, et que les juifs sont nos dirigeants naturels parce que notre Dieu est un juif ; et puis, les juifs dépensent des fortunes chaque année pour dissimuler leurs crimes, alors que les Goyim ne dépensent rien pour découvrir ce que font les juifs. Notre histoire a été falsifiée dans le seul but de dissimuler la culpabilité des juifs dans le déclenchement de la quasi-totalité des révolutions et de nombreux autres désastres mondiaux. Franklin et Washington n’avaient-ils pas solennellement averti le peuple américain de tenir les juifs à l'écart, au risque de le regretter à jamais ? Quel dommage que nos ancêtres en sachent si peu sur l'histoire ancienne !
Cet ouvrage retrace l'influence juive à travers cinq mille ans d'histoire. Nous y découvrons comment la subversion juive a fait tomber les grandes civilisations de Babylone, d'Égypte, de Perse, de Grèce et de Rome et comment les juifs ont joué un rôle crucial dans des évènements tels que la Peste, l'Inquisition, la Réforme, la Révolution américaine, la Guerre de Sécession et le Crash de 1929.
Que nous réserve l'avenir ? 184 pages.

La véritable histoire des relations entre les Goyim et les juifs

18,00 €Prix
  • Dans ce livre, Eustace Mullins retrace l'influence néfaste des juifs à travers les siècles sur les goyim. Les perspectives sont d'un noir foncé, le constat est accablant. Le ton de l'auteur est politiquement incorrect, direct, percutant et sans concession aucune face à l'esprit juif qui corrompt les civilisations dans lesquelles il s'incruste. Selon l'auteur, le juif se comporte comme un parasite méprisant son hôte, le rabaissant au rang d'esclave. On pourrait penser que l'auteur exagére. Mais le couperet tombe à la fin du livre. La citation du rabbin Rabinovitch dans son discours de 1952 ne laisse aucun doute sur les intentions destructives du judaïsme par rapport au reste de l'humanité. La preuve irréfutable est donnée. Après cela, il n'est plus permis de continuer à dormir dans la matrice juive !

     

    P.P.